Rechercher dans ce blog

dimanche 10 septembre 2017

LES MAUVAIS CHOIX POLITIQUES RÈGIONAUX EN AQUITAINE

Faute de clientèle, les TER (Trains Express Régionaux) de la ligne Oloron-Bedous avaient été remplacés par des bus le 31 mai 1980 ; en 1985 la ligne avait été fermée au trafic marchandises et était depuis abandonnée. Depuis le début du 20ème siècle la population de la vallée d'Aspe ne cesse de décroître et les localités desservies par la ligne ont perdu 9% de leur population de 1982 à 2014.Malgré ce contexte très défavorable, la Région Aquitaine a investi 120 Millions d'€ pour reconstruire la ligne sur les emprises ferroviaires abandonnées depuis 1985. La ligne a été rouverte le 26 juin 2016 et est parcourue journellement par 12 TER (6 allers-retours) assurés par des autorails X 73500 offrant 61 places assises + 17 strapontins. La fréquentation journalière de l'ensemble de la ligne est d'environ 50 voyageurs par jour répartis dans les 12 TER (Trains Estampillés Rousset) et une partie des voyageurs reprend les bus circulant entre Bedous et Canfranc. Le Président de la Région  Aquitaine veut prolonger la  ligne Oloron-Bedous jusque Canfranc (Espagne) soit 30 km de plus et 500 M €. Bedous-Canfranc a été fermé au trafic suite au déraillement d'un train de marchandises le 27 mars 1970 et la destruction du pont d'Estanguet enjambant le gave de Pau au sud de Bedous. Quand on se rappelle les causes à l'origine du déraillement : impuissance des locomotives à gravir les rampes en raison d'un rail rendu gras par les conditions atmosphériques on ne peut que s'étonner du choix de vouloir rouvrir Bedous-Canfranc au trafic marchandises même si les performances des engins de traction se sont améliorées, il arrive encore des retards de train justifiés par des feuilles mortes sur la voie  et cela sur des lignes où les rampes n'ont rien à voir avec celle de la ligne Bedous-Canfranc. Les 500 M € seraient certainement mieux utilisés dans des projets de rénovation de ligne. 

1 commentaire:

Florence Pouyanne a dit…

Tres bon article sur le Pau-canfranc,train utile pour les valleens lors de son inauguration (peu d'autre moyens de locomotion a part la charette a cette epoque)Mais aujourd'hui sa reouverture est un immense gachis economique et environnemental.Le bus qui passe dans chaque village suffisait amplement pour le peu de monde qui l'utilise!Et 1 an et demi apres l'inauguration de la voie,on ne peut que se rendre compte que les chiffres mirobolants de passagers promis par la region sont loin d'etre atteints!Quand a la promesse de reduire grandement le nombre de camions passant par notre vallee avec la reouverture jusqu'a Canfranc ,avec une voie a forte declivite et une locomotive diesel,une majorite du trafic de marchandise locale... Je ne parle meme pas de l'impact environnemental et ecologique des travaux sur notre superbe vallee encaissee(pas de tailleurs de pierre sur le chantier comme au debut du siecle dernier,mais des centaines de toupies de beton et d'arbres coupes)